•  secretariat@apbfb.be
  • +32 492 31 09 41

APBFB

mercredi, 25 septembre 2019

L’Académie royale de Belgique et son Collège organisent le 8 octobre prochain le colloque "Faut-il vider les bibliothèques et les musées ?"

L’événement rassemble divers intervenants belges et étrangers : Alexandre Vanautgaerden, Jean-François Cottier, Michel Draguet, Claude Farge, Werner Gephart, Jean-Yves Marin, Jean-François Füeg, Frédéric Kaplan, Isabella di Leonardo et François Mairesse.

 

Pour plus d'informations: https://bit.ly/2n9bw1b

Télécharger le flyer 

 

mercredi, 25 septembre 2019

Créations littéraires, microéditions, livres d’artistes, ou livres-objets : le musée de Mariemont vous propose de découvrir les livres qui échappent aux circuits habituels de l'édition!

Invité de marque de cette douzième édition, Paul Cox nous entraînera dans son univers ludique et graphique en nous invitant à découvrir le musée et son parc avec un regard neuf.

Une attention particulière aux liens entre petits et grands lecteurs permet d’y passer le week-end en famille.

Pour plus d'informations : https://www.marchedulivre.org/presentation.html ou https://www.facebook.com/marchedulivredemariemont

mercredi, 04 septembre 2019

La journée professionnelle du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse aura cette année lieu le lundi 2 décembre. Comme chaque année, nous vous y emmenons en autocar pour la démocratique somme de 10 € pour les membres et de 20 € pour les non-membres.

Rendez-vous dans notre rubrique "visites" pour toutes les informations pratiques sur cette journée!

 

Ne tardez pas à vous inscrire! 

dimanche, 18 août 2019

Dans le cadre de l’entrée en vigueur du Décret du 28 mars 2019 sur la nouvelle gouvernance, L'APBFB recherche toujours parmi ses membres des personnes intéressées de représenter l'association au sein des chambres de concertation. Vous pouvez postuler jusque ce jeudi 22 août à 12h00.


Les chambres de concertation

Pour quelles missions:

formuler des avis sur les politiques culturelles sectorielles (avant-projets de décrets, évaluation des décrets existants, canevas destinés à l’examen des dossiers individuels…) ; entendre, au moins une fois par an, les avis des Commissions d’avis de leurs secteurs

Composition :

- les fédérations professionnelles de chaque secteur en tant que personnes morales : elles désignent 2 hommes et 2 femmes mais une seule personne est présente par réunion ;
- les représentants de chaque parti politique qui siègent au Conseil supérieur ;
- des invités à voix consultative (dont un représentant de la Commission d’avis correspondante choisi selon l’ordre du jour)

Durée du mandat :

permanent pour la fédération qui peut néanmoins modifier sa liste de représentants quand elle le souhaite moyennant information à l’Administration.

Les 7 Chambres de concertation :

Arts vivants – Musiques – Arts plastiques – Écritures et livre – Cinéma – Patrimoines culturels –- Action culturelle et territoriale

La Chambre de concertation de l’action culturelle et territoriale a pour matière la politique sectorielle relative aux centres culturels, au service public de la lecture, à la créativité et aux pratiques en amateur y compris le théâtre amateur.

 

 adobe pdf logoDocument de synthèse sur la mise en oeuvre du décret sur la nouvelle gouvernance

mercredi, 10 juillet 2019

Dans le cadre de l’entrée en vigueur du Décret du 28 mars 2019 sur la nouvelle gouvernance, plusieurs appels à candidatures sont lancés : l'un pour la composition des organes consultatifs, l'autre pour la représentation des fédérations professionnelles au sein des chambres de concertation.

lundi, 01 juillet 2019

Bibliothèque et Archives nationales du Quebec a récemment annoncé la publication d'un wiki sur les laboratoires de création.

Que vous soyez novice ou expérimenté, ce wiki vous propose des ressources pour tous les aspects d'un laboratoire de création : espace, équipement, ressources humaines, viabilité du projet, médiation,...
Bref, une vraie mine d'or à ne pas manquer ! 

ça se passe ici : laboratoirecreation.banq.qc.ca

vendredi, 21 juin 2019

Depuis 2010, le magazine Livres Hebdo organise Le Grand prix Livres Hebdo des Bibliothèques francophones afin de promouvoir les acteurs et les initiatives innovantes du monde des bibliothèques.

 

Décerné par un jury interprofessionnel d'exception présidé par Dominique de Saint-Mars, il distingue des établissements de toute nature et de toute taille proposant des services particulièrement efficaces et novateurs. Les réalisations lauréates font l'objet d'un dossier spécial dans le magazine Livres Hebdo.

C'est la bibliothèque du CNAM à Paris qui accueillera la remise du Grand prix, le 2 octobre 2019.

Le lauréat du Grand prix se verra remettre une dotation de 5 000 € par la Sofia.

 

Déposez votre dossier de candidature avant le 31 Juillet 2019

Tout savoir sur le Grand Prix Livres Hebdo

lundi, 15 avril 2019

Afin de préparer nos futures activités (formations, tables rondes, visites,...), nous lançons une grande consultation auprès de nos membres et plus largement auprès de tout le secteur.

Nous vous invitons vivement à répondre à notre sondage ainsi qu'à le partager auprès de vos collègues. Au plus nous aurons de réponses, au mieux nous pourrons répondre à vos attentes et vous proposer une belle programmation dès septembre 2019! 

Nous vous invitons également à être le(la) plus exhaustif(ve) possible dans vos réponses. Ce questionnaire ne vous prendra pas plus de 10 minutes, promis! 

Répondre au sondage en ligne

mardi, 26 février 2019

Toute notre actualité se trouve dans la dernière newsletter

Pas encore abonné(e) ? Rendez-vous en bas de page pour vous inscrire à notre mailing list. 

lundi, 18 février 2019

La Bibliothèques des Littérature d'Aventures, vous connaissez?

La Commission Jeunesse de l'APBFB visitait la Bila en ce mois de février. Notre coordinatrice en a profité pour poser quelques questions à Stéphanie Scholl, bibliothécaire-responsable. 

jeudi, 07 février 2019

Une circulaire relative aux formations valorisables est entrée en vigueur le 1er janvier 2019. Concrètement, cela change quoi ?

Petit retour en arrière

En 2016, les opérateurs d'appui et les ORUA (l'APBFB et la FIBBC) se réunissent pour échanger autour des pratiques et de la cohérence en matière de formations. Le groupe recense alors ses questionnement quant aux formations valorisables ou non et remet une note au Service de la Lecture Publique. 

Parallèlement à cela, à la demande de la Ministre Alda Greoli, un groupe de travail, composé d'un large panel de représentants du secteur est mis en place pour opérer autour de la révision du décret. La question des formations y est bien sûr abordée et le résultat de ce travail prend la forme d'une circulaire. 

Le 26 octobre dernier, l'APBFB a profité de sa visite chez la Ministre pour souligner l'importance de cette circulaire. 

Un travail collaboratif de tout le secteur qui permet aujourd'hui une évolution des formations valorisables. 

Quoi de neuf en matière de formation ?

Les Mooc's sont désormais valorisables pour autant que le stagiaire suive la globalité des modules et reçoive un document certificatif.

Les colloques, congrès et conférences professionnelles sont valorisables s'ils mettent les stagiaires au travail en vue d'une appropriation collective, d'une réflexion-action sur les notions présentées par l'expert, permettant aux participants de devenir acteurs. 

Les séances de cinéma, les visites d'expositions, les groupes de travail et les voyages sont d'office exclus des formations valorisables.

Toute formation organisée par quelque opérateur que ce soit (par exemple, une bibliothèque locale ou un organisme de formation des travailleurs culturels) peut éventuellement être valorisable si l'organisateur (ou le stagiaire) en fait une demande motivée à son opérateur d'appui.

 

Ce qui ne change pas

Toutes les formations organisées par l'APBFB sont automatiquement valorisables !

 

Télécharger la circulaire