•  secretariat@apbfb.be
  • +32 492 31 09 41

Le PILEn, c’est aussi l’APBFB !

L’APBFB n’est pas restée les bras croisés en cette période de pandémie et a pu mesurer à quel point l’union de toute la chaine du livre peut aussi porter efficacement les intérêts de son secteur au plus haut niveau.

La Maison des Auteurs, les 2 associations d’éditeurs (ADEB et Éditeurs singuliers), le Syndicat des libraires (SLFB) et les 2 fédérations professionnelles de bibliothèques (APBFB, FIBBC) composent le PILEn (Partenariat Interprofessionnel du Livre et de l’Édition numérique). Groupe interprofessionnel créé pour la réflexion, le lobbying et l’action, le PILEn est devenu, plus que jamais en ce temps de crise sanitaire, un acteur désormais incontournable du monde du livre en Belgique et un référent pour le cabinet de la Ministre de la Culture.

Dès le début de la crise, à coup de réunions souvent hebdomadaires, le PILEn a suggéré au cabinet de la ministre Linard diverses mesures d’aide et de relance. Parmi celles-ci – et non des moindres –, le soutien à l’acquisition massive de livres d’auteurs et éditeurs belges par les bibliothèques publiques a été particulièrement soutenu par l’APBFB. Ainsi, un demi-million d’euros a pu être investi dans les collections des bibliothèques pour des livres de parution récente choisis par les professionnels eux-mêmes selon les besoins locaux.

Poursuivant son travail de conviction et en complément aux achats massifs, le PILEn a défendu, auprès de Madame la Ministre de la Culture, l’idée d’une campagne de promotion afin de mettre en lumière tous les acteur·s·rices de la chaîne du livre, de l’écriture et l’illustration jusqu’à l’édition en passant par les lieux de diffusion, d’achat, d’emprunt et de discussion. Cette opération, baptisée « Lisez-vous le belge ? », financée par la Fédération Wallonie-Bruxelles et coordonnée par le PILEn, a été menée tambour battant en novembre-décembre dernier et ses effets continuent à se faire sentir. Une évaluation est en cours dont les premiers éléments poussent l’APBFB et ses partenaires à réclamer une récurrence de ce type de campagne promotionnelle.