• info@apbfb.be
  • +32 472 94 12 05

À Berlin avec l’APBFB

| mercredi, 12 juin 2019 |

À Berlin avec l’APBFB

Quel marathon ! En trois jours, grâce à l’organisation parfaite de la coordinatrice de l’APBFB, l’opportunité a été offerte aux trente-trois voyageurs avides de bibliothèques d’en visiter cinq ! Ils n’ont pas honte de le dire : celles qu’ils ont jugées les plus intéressantes furent celles où ils ont été accueillis par des collègues francophones (oui oui, il y a des Français à Berlin !) ou parlant un anglais simple et accessible. Là, les questions fusaient et les partages ont été riches !


Il serait fastidieux de rendre compte de tout le périple. Contentons-nous donc de pointer quelques éléments qui ont retenu l’attention de votre présidente dans les quatre bibliothèques publiques.


La Bibliothèque centrale et régionale de Berlin (ZLB) s’étend sur deux sites. Nous avons visité la Bibliothèque américaine, née juste après-guerre grâce au « cadeau » des Américains à Berlin sinistrée. Elle s’est spécialisée en arts et en sciences humaines sur tous supports : livres, périodiques, films, CD’s de musique et partitions, audio-livres, e-books… Une étagère de « prêt de choses » attire l’attention. Il règne un silence studieux dans l’immense salle de lecture qui rassemble monographies et musique mais la convivialité est de mise dans l’espace consacré aux revues où l’on trouve aussi de confortables fauteuils, un comptoir de gourmandises salées et sucrées, un coin de mise en valeur thématique de collections et une artothèque. Cette dernière nous a frappés par son système ingénieux de tiroirs qui rend aisés la consultation et le choix.


KiJuBi est la bibliothèque jeunesse de la ZLB. Installée autour d’un joli patio et adossée à un jardin où courent des lapins, elle propose aux enfants et aux adolescents tous types de médias (albums, livres, manuels, BD, mangas, revues, CD’s, DVD’s, jeux de plateau, jeux vidéo…) et un espace d’étude équipé de PC. À nos yeux comme aux dires de son responsable, les trois sections sont trop exigües : la réflexion menée par l’équipe va dans le sens de la réduction du nombre de documents en accès direct (les magasins au sous-sol sont très vastes) pour donner plus d’espace à la circulation et aux zones de rencontre et de travail individuel ou collectif. Après quatre années d’apprentissage régulier mené par les bibliothécaires, un partenariat avec une association encadrant des personnes à handicap mental léger porte ses fruits : chaque matin, avant l’ouverture au public, quatre ou cinq d’entre eux consacrent deux heures au rangement des médias ; une seule bibliothécaire est présente pour le cas où une question surgit ; ses collègues peuvent se consacrer à d’autres tâches ! Bel exemple d’intégration sociale !


Fusion d’un arrondissement de Berlin Est avec un autre de Berlin Ouest, Friedrichshain-Kreuzberg abrite une population jeune et à quarante-et-un pour cent d’origine étrangère. La Bibliothèque Pablo Neruda, installée dans une ancienne école rénovée avec goût et simplicité, y est centrale, facilement accessible en transports en commun et ouverte quarante-huit heures par semaine. Elle dispose d’une salle d’ordinateurs, d’un local de répétition musicale, d’un espace muséal et d’une WerkRaum pour travail de groupe, événements, accueil de classes ou, deux jours par semaine, FabLab encadré. Sa collection de cent seize mille médias pour enfants et adultes est très attractive car élaguée drastiquement et régulièrement : tout document non emprunté depuis trois ans est purement et simplement jeté ! Pas étonnant alors que son taux de rotation annuel soit de 6,78 et son budget d’acquisition rondelet !


La Bibliothèque Philipp-Schaeffer est la bibliothèque publique de Berlin-centre ouverte cinquante-deux heures par semaine. Installée sur trois étages, au fond d’une cour et mitoyenne d’une librairie avec laquelle les relations sont étroites, elle accueille en moyenne huit cents usagers par jour. Une petite terrasse a été aménagée en jardin de lecture. Les enfants, au sous-sol, sont particulièrement gâtés. Plus de cinq cent animations par an sont organisées pour eux et ils disposent d’espaces fort bien équipés pour la lecture, le travail en groupe, des ateliers (tableau intelligent…) mais aussi de petits coins où jouer, se cacher ou rêver. Aux adultes sont proposées des ressources numériques nombreuses : apprentissage des langues, musique pop, classique et jazz, statistiques, presse, archives, e-books… À la Bibliothèque municipale de Berlin-centre, comme l’indique un petit logo explicite, on peut lire, écouter, apprendre et visionner.

Last modified on mercredi, 12 juin 2019
Login to post comments